Philippe Baillot

Médiateur de La Médiation de l’assurance, enseignant à l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne

Philippe Baillot

« « Le consentement à l’impôt se délite », (Le Point, 21 février 2019) »

Parcours
  • Secrétaire de l’association Défense épargne (1981), Avocat au cabinet Gide Loyrette Nouel (1982-84) ;
  • Fiscaliste à la direction juridique (1984-86) ;
  • Secrétaire Général du département assurances de personnes (1986-88) à l’Union des assurances de Paris (UAP) ;
  • L’Abeille Vie (groupe Victoire devenu Aviva) : Directeur juridique et du conseil patrimonial a(1988-94), Directeur des réseaux salariés (1991-97), Président des filiales de courtage Vie (1991-2001), Directeur du développement (1997-99) ;
  • Directeur du marketing stratégique de CGNU France (2000-01) ;
  • Directeur (2002-15) de Bred Banque privée (groupe Banque populaire puis BPCE) ;
  • Chargé d’enseignement aux Universités Paris II-Panthéon Assas (1999-2009) et Paris IX-Dauphine (depuis 2003) ;
  • Professeur-associé à l’université Paris II-Panthéon Assas (2010-2019) ;
  • Juge au Tribunal de commerce de Paris (en 2010) ;
  • Médiateur de La Médiation de l’assurance (depuis 2015) ;
  • Enseignant à l’université Paris I-Panthéon Sorbonne (depuis 2019).

Formation

Philippe Baillot est diplômé en Doctorat de Droit, Certificat d’aptitude à la profession d’avocat (Capa).

Il a étudié au Lycée Janson-de-Sailly à Paris ; aux Universités Paris X-Nanterre, Paris II-Panthéon Assas et Paris I-Panthéon Sorbonne, ainsi qu’à l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris.

Distinction(s)

1er prix de l’Association internationale du droit des assurances (Aida)

Publications

La Fiscalité des assurances de personnes (1993), Traité du droit des assurances (tome IV, en coll., 2007), La Fiscalité de l’assurance vie (en coll., 4eéd. 2008).

LES PUBLICATIONS RÉCENTES DE Philippe Baillot
Assurance-vie

Une fiscalité de l’assurance-vie sans réserve

« Sur le plan fiscal, pour éviter toute disparition de la des épargnants en la parole de l’État, il reste à voir assorties les évolutions annoncées de la fiscalité l’assurance, tant en cas de vie qu’en cas de décès, de l’adoption d’une clause du « grand- père », protectrice des situations ressenties comme acquises ».

Généralités

Philippe Bruneau : « Les niches fiscales sont devenues une plaie ! »

Pour Philippe Bruneau, les niches fiscales créent une fiscalité moyenâgeuse et corporatiste, très éloignée de l’idée d’universalité de l’impôt.

Abus de droit

La fin du « Tout noir ou tout blanc » ?

Le Conseil d’État prend enfin position sur les questions de fond que pose la première affaire Wendel (à distinguer de l’affaire Wendel-Editis), mettant en cause le…