La demande volontaire de contrôle fiscal

Publié le 18/01/2009

Le projet de loi de finances rectificative pour 2008 prévoit d’étendre la procédure du rescrit fiscal en matière de droits de donation et de succession. Cette technique permet à un contribuable de demander à l’Administration d’émettre un avis sur la fiscalité applicable à sa situation.

Or, en matière de droits de succession ou de donation, l’Administration dispose d’un délai de reprise de trois ans. C’est-à-dire qu’elle peut redresser des héritiers ou des donataires jusqu’à trois années après l’enregistrement de l’acte, alors même que ceux-ci peuvent ne plus détenir les biens hérités ou donnés.

Ce rescrit permettrait donc à l’un des héritiers ou donataires, dans les trois mois qui suivent la déclaration fiscale d’une succession ou l’acte de donation, de demander volontairement à se faire contrôler par le fisc afin de s’assurer une totale sécurité juridique. En effet, ce dernier disposerait alors d’un délai d’un an, au lieu du délai de reprise de trois ans, pour répondre à cette demande. Dans le cas contraire, la déclaration serait considérée comme correcte et ne serait plus sujette à aucun contrôle fiscal futur.

Dans le cas d’un contrôle effectué par le fisc, l’administration estimera la valeur des biens et vérifiera si la somme payée est conforme. Si cette somme n’est pas suffisante, le particulier devra régulariser sa situation sans pénalité. A l’inverse si elle est trop importante, le fisc remboursera la différence.

Le rescrit ou « contrôle sur demande » en matière de donation et succession serait expérimenté pour les successions ouvertes ou les donations consenties entre le 1er janvier 2009 et le 31 décembre 2011. Cette expérimentation de trois ans a pour objectif d’évaluer la compatibilité de la procédure avec les contraintes internes de l’administration.

Toutefois, il convient de signaler que si l’objectif de cette mesure est d’assurer une plus grande protection du contribuable, elle pourrait néanmoins, dans certaines situations, se retourner contre lui. Car en cas de pluralités de successeurs ou de donataires, le rescrit peut être demandé par un seul d’entre eux, les autres devant alors passer sous les fourches caudines d’un contrôle qu’ils n’ont pas souhaité. Et lorsque l’on sait que tous les héritiers sont solidairement responsables, on imagine aisément ce que le rescrit peut devenir : une véritable bombe à retardement capable de mettre en péril la paix des familles, une délation légale organisée par le législateur.

Sur le fond, l’instauration d’un rescrit succession est une bonne mesure. Mais il est indispensable de requérir l’unanimité des héritiers ou des donataires pour formuler une telle demande afin d’éviter la naissance de litiges familiaux.

Article paru dans « Valeurs actuelles« , janvier 2009.

  • Partager
Pour aller plus loin :
Contrôle fiscal

« Impôt : la ministre de l’Égalité entre les hommes et les femmes » – Interview pour Les Échos

Dans une tribune, des fiscalistes membres du Cercle des fiscalistes plaident pour une réforme d’ampleur de la solidarité fiscale. Ils interpellent la ministre chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes. En l’occurrence, ce portefeuille est désormais détenu par Aurore Bergé.

Contrôle fiscal

Femmes divorcées : « La solidarité fiscale des époux peut agir comme une bombe à retardement »

Le fisc est fondé à établir l’impôt éludé en remontant à la période de dix ans qui précède la découverte de l’irrégularité. Ainsi, il arrive que l’ex-conjoint soit mis en cause longtemps après les prononcés de la séparation et du divorce, explique un collectif de fiscalistes, dans une tribune au « Monde ».

Contrôle fiscal

Cumul des sanctions fiscales et pénales : une question pour rien ?

Par deux décisions très attendues, la Cour de cassation se prononce sur le cumul des répressions fiscale et pénale après que la CJUE a jugé en 2022 la jurisprudence constitutionnelle incompatible avec la Charte des droits fondamentaux. Une réforme législative d’ampleur s’impose pour donner corps aux exigences issues de ces décisions.


Événement Le Monde & Le Cercle des fiscalistes

Les Rencontres de la Fiscalité

La 2ème Rencontre de la Fiscalité

organisée par Le Monde et Le Cercle des Fiscalistes, en partenariat avec Lefebvre Dalloz et Le Conservateur

a lieu le 17 Octobre dernier !

Pour découvrir ou revivre l'événement, le Replay est désormais disponible.

VOIR LE REPLAY