Anticipez la réforme des donations

Publié le 28/04/2011

Anticipez la réforme des donations
La réforme annoncée de la fiscalité entrera vraisemblablement en vigueur non pas cette année mais en 2012. Cela signifie qu’on peut dès à présent prendre des dispositions pour s’y préparer, notamment par rapport à la réforme qui porte sur les donations. Pour le moment, il est possible de faire une donation en franchise d’impôts – à hauteur de 159 325 euros par enfant – tous les six ans. Ce délai sera porté à dix ans. Il s’agit d’un changement important, car, en instaurant cette franchise tous les six ans, la loi Tepa de 2007 avait en quelque sorte asséché les droits de succession. Le nombre de déclarations de successions imposables avait d’ailleurs baissé de manière très significative depuis.
Cette mesure devrait rapporter entre 200 et 400 millions d’euros, ce qui est une somme assez importante quand on la rapporte à l’ensemble des droits de succession – environ 2 milliards – que perçoit l’Etat chaque année. Je pense néanmoins que cela ne lui rapportera pas autant qu’espéré, au moins les deux premières années, car les familles – et c’est d’ailleurs aussi mon conseil aux lecteurs de Challenges -vont se dépêcher de boucler les transmissions dans les prochains mois pour ne plus avoir à le faire par la suite. Ils y ont encore â plus intérêt s’ils sont jeunes : la réforme prévoit aussi de supprimer les avantages accordés en fonction de l’âge et qui permettaient d’obtenir une réduction d’autant plus importante que le donateur était jeune.

Source : Article paru dans  » Challenges  » 28/04/2011

Télécharger le pdf « Anticipez la réforme des donations »

 

  • Partager
Pour aller plus loin :
Donation / succession

Héritage et inégalités : « L’impôt sur la mort n’est pas la solution »

« Pour les parents, laisser un héritage à ses enfants consiste à arbitrer entre consommation personnelle et transmission familiale », estiment Jérôme Bernecoli et Frédéric Poilpré. Dans une chronique du Point publiée le 20 mai, Julien Damon propose de taxer les héritiers plutôt que l’héritage au soutien de la thèse selon laquelle il est économiquement plus avantageux d’hériter que de travailler, oubliant que les Français sont majoritairement contre l’impôt sur la mort.

Donation / succession

Donner aujourd’hui en pensant à demain

Aux termes de notre législation fiscale, chaque parent peut donner – en sommes d’argent, biens (meubles, voiture, bijoux, etc.), immeubles, ou valeurs mobilières (actions, parts sociales, etc.) – jusqu’à 100.000 euros par enfant sans qu’il y ait de droits de donation à régler. Ainsi, un couple peut-il transmettre à chacun de ses enfants 200.000 euros exonérés de droits tous les quinze ans.

Donation / succession

Pacte Dutreil : Transmettre votre entreprise par une donation ou une succession

Mis en place le 1er août 2003 et amélioré au fil des ans par plusieurs réformes successives, le régime du Pacte Dutreil est un régime fiscal intéressant pour les dirigeants souhaitant transmettre leur outil professionnel à leurs enfants pour favoriser la pérennité d’entreprises familiales. Il permet, sous réserve d’un engagement de conservation des titres et en respectant un certain nombre de conditions, d’exonérer de droits de mutation à titre gratuit à concurrence des trois-quarts de la valeur de l’entreprise transmise par donation ou succession, que cette transmission soit réalisée en pleine propriété ou avec réserve d’usufruit.


Report des Rencontres de la Fiscalité

3ème édition

Chère Madame, cher Monsieur,

La 3e édition des Rencontres de la Fiscalité, initialement prévue pour le 27 juin,
avec pour thématique « Droits de succession : faut-il les réformer ? »,
est reportée au mardi 5 Novembre.

EN SAVOIR PLUS