Transmettre son entreprise et éviter les frais de succession

Publié le 7/01/2010

Pour un chef de famille, la transmission d’entreprise est l’un des enjeux patrimoniaux les plus importants. Une disposition peu connue gagne à l’être davantage pour l’intérêt qu’elle présente.

Prenons le cas d’un père qui, il y a dix ou vingt ans, aurait donné à ses enfants la nue-propriété de son entreprise tout en s’en réservant l’usufruit. Il est aujourd’hui possible d’annuler cet acte et d’en refaire un autre préparant la future transmission du bien aux petits-enfants. Cet acte prévoit qu’au décès du père les enfants récupéreront l’usufruit, et que les petits-enfants deviendront nus-propriétaires.

Cette donation dite « transgénérationnelle », permet d’éviter des frais de succession. De manière plus générale, les réformes successives, et notamment la loi Dutreil, sont venues alléger la facture dans 99 % des cas de transmissions d’entreprise. Aujourd’hui, on peut faire une cession dans des conditions financières et fiscales favorables.
Autre avantage, le projet de loi de finances pour 2009 a introduit la possibilité d’effectuer un apport à un holding. L’enfant qui reprend l’entreprise paie alors une soulte à ses frères et sœurs. Enfin, on peut aussi avoir intérêt à changer de régime matrimonial. L’opération peut être faite en trois mois. Le feu vert du tribunal pour entériner l’accord des enfants, majeurs ou mineurs, ne nécessite plus des délais d’une à plusieurs années, comme auparavant.

Source : Challenges, le 7 janvier 2010, n°194, p.79

Pour aller plus loin :
Transmission d'entreprise

Transmission d’entreprises familiales : il faut préserver la loi Dutreil !

La loi Dutreil subit la critique d’organismes ou de commissions plus inspirés par la passion égalitaire décrite par Tocqueville que par l’analyse des faits.

Transmission d'entreprise

Vibrionisme autour du pacte Dutreil

Le consensus qui prévalait en France depuis deux décennies concernant l’utilité d’encourager, par un dispositif fiscal particulier, la transmission familiale des entreprises, subit des assauts récents et répétés, de la part d’économistes : Cahier du Trésor 2013/06, note d’analyse de France Stratégie- janvier 2017, rapport Blanchard Tirole, etc…

Transmission d'entreprise

Successions : un des barèmes les plus lourds au monde

Les propositions du rapport Blanchard-Tirole font planer un danger sur « le tissu de nos trop rares grandes entreprises familiales françaises », mettent en garde les deux membres du Cercle des fiscalistes.